Simplifier son quotidien – améliorer sa qualité de vie…

Bonjour à toutes et à tous,

Un nouvel article qui s’est fait attendre (j’en ai 7 dans les brouillons que je n’ai toujours pas finalisés…). Ils traitent tous des mêmes sujets qui me tiennent très à cœur en ce moment : le respect des animaux, de la planète sur laquelle nous vivons, et de nous-mêmes.

Ces questions ont toujours été importantes pour moi (logique pour une amoureuse des animaux et de la nature), mais je me suis rendue compte que ma vie/mes actions n’étaient pas totalement en accord avec ce que je pensais.

Les vidéos (horribles) qui sont sorties sur le traitement des animaux dans les abattoirs ont eu l’effet d’un électrochoc bien que je ne les ai pas visionné (le voyeurisme n’étant pas ma tasse de thé). J’ai donc décidé qu’il était temps que je passe sincèrement à l’action, attendre que les choses bougent c’est un peu trop facile…

Mais ne vivant pas seule, je ne voulais en aucun cas imposer mon choix à Thomas. Il est aussi sensible à la protection des animaux et au respect de l’environnement mais n’est pas prêt à un changement aussi radical que le mien.

J’ai donc décidé, dans un premier temps, de faire des choses simples qui ne changeraient pas trop mon quotidien :

  • ne plus manger de viande
  • faire attention à la composition et à la production des produits alimentaires industriels consommés
  • réduire le nombre de produits alimentaires industriels consommés
  • faire attention à la composition des produits cosmétiques et d’entretien utilisés…

C’est après avoir visionné « Before the Flood » de Leonardo Di Caprio que Thomas s’est posé (seul) des questions sur son alimentation et sur son mode de consommation. Lui qui buvait du lait de vache tous les matins est passé au thé (dans lequel il lui arrive de mettre une goutte de lait d’amande). Il consomme le même beurre que moi : 100% végétal (et sans huile de palme)

Nous sommes aujourd’hui en plein changement : tous les produits de la salle de bain sont certifiés Vegan (et Cruelty Free), nous essayons de réduire au maximum nos déchets (nous n’achetons plus de bouteilles d’eau et buvons de l’eau du robinet), nous cuisinons 99.99% de nos plats nous-mêmes (il reste les pâtes que nous achetons encore toutes faites), nous essayons de réduire notre consommation (de quoi avons nous réellement besoin, de quoi pouvons-nous nous passer ?) sans pour autant arriver à un sentiment frustration.

Nous n’avons (pas encore) réussi à nous séparer de quelques aliments issus de la production animale : la mozzarella di buffala, le parmesan, la crème fraîche et les œufs. La crème fraîche fait partie des aliments que je consommais quasi tous les jours avant (comme les pâtes), aujourd’hui nous cuisinons nos propres repas tous les soirs, et mangeons bien moins de crème fraîche, de parmesan et de pâtes…

Je suis en constante recherche d’améliorations quant à ma consommation et à l’impact de mes actions sur le monde qui m’entoure, et ça me passionne. Je rentre presque tous les jours à la maison en proposant de nouvelles idées à Thomas, on en parle et on voit comment on peut les appliquer à la maison.

Il a fallu gérer mes moments de doutes souvent dus à une frustration : j’aimerai toujours faire plus et je n’en ai pas toujours la possibilité/les moyens.

Cette nouvelle règle de vie fait beaucoup de bien : nous nous rendons compte de tout ce que nous consomm(i)ons et dont nous n’avons pas nécessairement besoin. Malgré le fait que l’ensemble des produits de la salle de bain soient achetés en magasin Bio, nous faisons de grosses économies : nous n’avons plus que les élémentaires basiques, on arrête le superflu. Au lieu d’avoir un après-shampoing et un masque pour mes cheveux, ainsi qu’une huile pour les cuticule, je n’ai plus qu’une bouteille d’huile de ricin qui me sert pour la peau, les cheveux et les ongles (qui ne se sont jamais portés aussi bien!). 

Je me renseigne beaucoup, sur Internet (site de la PETA, de Greenpeace, blogs et articles…), mais aussi auprès de personnes qui, autour de moi partagent les mêmes causes ! Et moi qui dévore les livres durant mes trajets quotidiens j’en profite pour lire des ouvrages sur ces différents thèmes. Je viens de commencer Zéro Déchet de Béa Johnson, et je sens que je vais apprendre pleins de trucs top !

Bref, voici un peu les sujets qui régissent mon quotidien depuis quelques mois (et j’espère pour le restant de ma vie !). Nous ne sommes pas extrêmes dans nos démarches, c’est pourquoi Thomas continue à manger de la viande à l’hôpital, que nous consommons toujours de la crème fraîche et des pâtes… Mais nous restons persuadés que c’est déjà bien (et beaucoup) ! Si tout le monde prenait conscience de l’importance de ses actes sur la planète, mais aussi sur sa santé (et celle des générations à venir), si chacun essayer de faire un petit peu plus, alors on ferait déjà un grand pas ! 🙂

A Ciao !

M.

Publicités

Une réflexion sur “Simplifier son quotidien – améliorer sa qualité de vie…

  1. “Nous réalisons que ce que nous accomplissons n’est qu’une goutte dans l’océan. Mais si cette goutte n’existait pas dans l’océan, elle manquerait.” Mère Teresa. Et puis à force d’être plusieurs gouttes à s’y mettre on va former un océan ! Personnellement, le film qui m’a le plus touché en matière d’écologie c’est le film Demain, si tu ne l’as pas vu je te le conseille. Il donne vraiment des ailes et de l’espoir dans ce domaine.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s