Like/Dislike #1

Hello tout le monde,

Un nouvel article (qui s’est fait attendre) pour vous parler de ce que j’ai testé depuis septembre (en gros le début de mon changement de consommation/vie). 🙂 Comme vous le savez j’ai revu (quasi) toute ma façon de voir la vie, ma consommation, mes actions… Du coup, forcément, j’ai dû faire des tests… plus ou moins concluants pour trouver des alternatives qui me conviennent ! 🙂

Mes tests de consommation :

  • Consommer des produits locaux (et bio) : je cherchais depuis déjà quelques temps une méthode de consommation locale qui me convienne. Je n’étais pas attirée par les formules « panier » car je trouve que ça peut pousser au gaspillage. De plus, n’ayant pas de « store » type La Ruche proche de chez moi, je n’avais pas sauté le pas : personne n’est parfait et l’idée de devoir prendre le métro le samedi matin pour aller chercher mes légumes… Et puis, un store Au bout du champs (ABDC pour les intimes) à ouvert à quelques pas de mon boulot : le rêve ! Le concept ? Des arrivages journaliers des produits locaux et de saisons provenant d’une agriculture bio et/ou paysanne. Je fais dorénavant mes achats de fruits et légumes le vendredi soir pour la semaine à venir. Je suis vraiment contente d’avoir découvert ABDC, je ne pourrai plus m’en passer aujourd’hui !
  • Organiser sa liste de course : faire une liste hebdomadaire en fonction du nombre de repas et de ce qu’il me reste dans le frigo/placard. Tous les jeudis soirs c’est opération « listes de course » : on choisit les plats qu’on va manger la semaine suivante, et on fait la liste pour ABDC et celle pour Monoprix en même temps. Du coup, sur la porte de la cuisine on a une synthèse des plats prévus dans la semaine, et le soir en rentrant, il n’y a plus qu’à choisir celui qu’on veut faire en fonction en nos envies et de l’heure qu’il est ! 🙂 Cette méthode nous a permis de faire de sacrées économies, et de supprimer le peu de gaspillage que nous pouvions faire. Un petit quelque chose qui nous permet de faire du bien à notre portemonnaie, à la planète et à notre santé !
  • Adieu le plastique – Bonjour le verre ! Un soir, Thomas est rentré à la maison en me disant qu’il avait lu des articles/études, et qu’il voulait qu’on réduise au maximum notre consommation de produits emballés dans du plastique. Nous faisons donc attention aux contenants des produits que nous achetons : les bouteilles de jus d’orange en verre par exemple. Je vous l’ai déjà dit mais nous n’achetons plus de bouteilles d’eau : nous avons récupéré une jolie bouteille de vin qui nous sert de carafe. Nous avons aussi changé notre collection de Tupperware : nous ne voulions plus réchauffer nos plats dans des contenants en plastiques (BPA ou pas BPA). Nous sommes vraiment très contents de ce changement : nous trouvons le verre plus hygiénique, plus joli aussi, et plus pratique !

Mes tests alimentaires :

  • Régime végétarien : vous le savez, j’ai fait le choix du régime végétarien bien que je ne sois pas entourée de végétariens. Il a fallu trouver un équilibre à la maison car Thomas n’a pas fait le choix de ce régime. On mange uniquement des plats végétariens auxquels Thomas ajoute de temps en temps de la viande. Si nous avons eu peur de ne pas trouver d’équilibre entre son régime alimentaire et le mien, nous nous en sortons plutôt bien et en profitons pour découvrir de nouvelles recettes. 🙂 Le régime végétarien peut s’avérer contraignant dans certaines situations (repas de famille, restaurant…), mais il faut savoir s’adapter des deux côtés. C’est à dire accepter sans rechigner le régime de l’un comme de l’autre. C’est d’ailleurs la base de la vie en communauté : accepter les différences des autres, et ne pas imposer nos idées… Je n’éprouve aucun manque face à la viande. Le poisson peut me manquer un peu plus, mais lorsque je le vois dans mon assiette, je n’arrive pas à le manger…
  • Faire soi-même : depuis que nous possédons un Thermomix, nous réalisons la quasi totalité de nos plats maison : pain, brioche, soupes, plats végétariens… Attention cependant aux idées reçues : le Thermomix ne fait pas tout tout seul ! Mais il gère notamment la cuisson des plats, ce qui permet de faire tout autre chose sans stress que ça brûle. Il nous a fallu quelques semaines pour l’apprivoiser, il fait dorénavant entièrement partie de notre quotidien. J’essaie tout de même de faire des plats 100% « faits-main » le weekend lorsque j’ai plus de temps, histoire de pouvoir dire « C’est moi qui l’ai fait ! ». Nous ferions clairement moins de choses nous-mêmes sans cet appareil, alors encore merci Belle-Maman et Beau-Papa ! 🙂 Je trouve ce type d’électroménager vraiment pratique, surtout lorsqu’on rentre tard du travail : ils permettent de manger sain et équilibrer sans prise de tête. Mais j’avoue parfois regretter de n’être pas la main à l’origine du bon plat que nous mangeons, d’où le retour aux plats 100% faits mains le weekend. 🙂 Attention cependant, cuisiner avec le Thermomix ne révolutionne pas non-plus le temps de préparation, Thomas et moi mangeons plutôt très tard le soir ce qui peut être un peu relou parfois quand on aimerait se poser plus tôt. Mais manger sain, et maison est le plus important pour nous.

Mes tests cosmétiques :

  • L’aloe vera : j’en entendais que du bien ! Le type de produit qui m’attire beaucoup car il peut s’utiliser de multiples façons (pour le visage, le corps, les cheveux…). J’ai d’abord essayé seul sur le corps, mais n’ai pas été très convaincue. Il faut dire que j’ai la peau super mega hypra sèche. Puis je l’ai mélangé avec de l’hile vierge de jojoba (et/ou de ricin) selon mes envies. Et c’est vraiment pas mal ! Je ne suis clairement pas autant hydratée qu’avec une huile ou un beurre, mais je pense que si je l’appliquais matin et soir sur mon corps ce serait parfait (ce que je ne fais pas). Du coup j’alterne avec de l’huile de coco qui correspond beaucoup plus à mon type de peau. Par contre, je l’utilise en sérum matin et soir sur mon visage avant ma crème hydratante, et ma peau tiraille moins, et est moins sujette aux rougeurs… Résultat : un produit vraiment intéressant, mais il faut l’apprivoiser et faire des tests pour trouver l’utilisation qui nous convienne parfaitement…
  • Les huiles vierges : dans ma nouvelle consommation je voulais trouver des produits qui puissent me servir pour plusieurs utilisations. En me renseignant j’ai d’abord testé l’huile vierge de ricin qui est particulièrement riche et recommandée pour les peaux sèches à très sèches. Je l’utilise en mélange au gel d’aloe vera lorsque j’ai la peau particulièrement sèche. J’en met aussi sur mes cils le soir avant de me coucher : ça permet de les faire faire pousser, de les fortifier et de les densifier. 🙂 J’utilise aussi l’huile vierge de Jojoba qui est plus proche d’une huile sèche : je la mélange avec le gel d’aloe vera le soir pour me crémer le corps. Je peux aussi l’utiliser en sérum lorsque la peau de mon visage tiraille beaucoup. J’en ajoute au Ghassoul que j’utilise en shampoing une fois par semaine ce qui permet de ne pas trop assécher mes cheveux abimés suite à un éclaircissement… Je suis vraiment contente de ces différentes découvertes. Il existe de nombreuses huiles végétales, il faut juste trouver celles qui nous conviennent le mieux.
  • Le retour aux solides : ayant la volonté de réduire nos déchets (notamment plastiques) nous avons fait le choix de revenir aux pains de savons et sommes même passés au shampoing solide ! Même si c’est un peu bizarre au début, les shampoings solides Lamazuna sont vraiment top ! J’ai pu ajouter une journée entre mes shampoings ce qui n’était pas gagné d’avance ! Je suis vraiment contente de voir que le nombre de produits présents dans ma baignoire se réduit pour n’arriver qu’à mon huile démaquillante, mon savon solide et mon shampoing solide. La sérénité du vide…
  • Les cosmétiques cruelty-free (ou même vegan) : j’ai découvert que consommer de façon responsable ne coûtait pas forcément plus cher : la marque Lavera proposent des produits TOP pour vraiment pas cher (Vegan pour la plupart). J’utilise notamment leur mascara qui est vraiment bien – il tient toute la journée et se démaquille super facilement. Parfait pour mes yeux sensibles. Les produits de la marque Lamazuna sont aussi Vegan. Aujourd’hui seuls les produits que je n’ai pas encore finis et que je possédaient avant mon « changement de vie » ne sont pas Cruelty Free, mais à terme, le but est de ne plus avoir aucun produit qui ne rentre pas dans cette catégorie.

Mes tests sur la vie quotidienne :

  • Faire le tri sélectif : et oui, étant donné qu’il n’y a qu’une poubelle « verte » dans notre immeuble, nous ne faisions pas le tri sélectif (honte éternelle à nous !). Élément qui m’est devenu insupportable, du coup j’ai chercher un moyen de le faire quand même. En promenant Saké j’ai vu que l’ensemble des immeubles de la rue disposaient des différentes poubelles permettant de faire le tri sélectif et qu’elles étaient sorties le mardi et le vendredi. Du coup, je garde les cartons et plastiques, papier… dans un sac en coton que je vais vider dans la poubelle des voisins le mardi matin et le vendredi matin. 🙂 Une preuve de plus pour montrer qu’il n’est vraiment pas compliquer d’agir, sans pour autant révolutionner sa vie.
  • Arrêter d’être tirée à 4 épingles (arrêter le repassage) : ma maman repasse TOUT (même les chaussettes et les culottes). J’avais plus ou moins suivi sa voie sur le sujet du repassage jusqu’au matin ou, en dépendant le linge, je me suis dis que j’allais directement le plier et le ranger… Thomas ne s’en est pas rendu compte, je lui ai annoncé la nouvelle quelques semaines après avoir mis ce système au point. Aujourd’hui nous ne repassons plus que ce qui est vraiment nécessaire (en gros les chemises), le reste est directement plié et rangé. On gagne un temps fou, et on consomme moins d’énergie (électrique et humaine)… Bref, que des bénéfices ! 🙂
  • Accepter les traces de vie : avant je passais  ma vie à faire le ménage. Nous habitons dans un 28m2 avec un chien, et nous avons un parquet blanc… Bref autant vous dire que le sol ne reste pas super propre bien longtemps (suffit que Saké aille boire pour mettre des éclaboussures partout). J’ai décidé d’arrêter de toujours vouloir un sol nickel tous les jours : ce n’est pas possible. Et puis, nous ne marchons pas dans l’appartement avec nos chaussures… C’est toujours relatif et subjectif la propreté ! Dorénavant, nous faisons le « grand ménage » (poussières, serpillières…) moins souvent, nous passons l’aspirateur quotidiennement et lavons les toilettes et autres zones « sensibles » deux fois par semaine. Il faut trouver un juste milieu entre trop propre et du coup plus de vie, et sale… 🙂 Nous avons trouvé notre équilibre, et nous avons gagner du temps libre que nous pouvons consacrer à des activités plus importantes pour notre épanouissement (et pour celui de Saké !).
  • Savon de Marseille : en veux-tu en voilà ! Suite à la visualisation d’une vidéo de Coline, j’ai voulu tester le savon de Marseille comme produit vaisselle. L’idée est assez simple : au lieu de mettre du produit vaisselle sur votre éponge, vous la frotter à un pain de savon de Marseille et vous nettoyer votre vaisselle. Au départ tout allait bien, jusqu’au rinçage/séchage. Un sorte de couche reste sur la vaisselle, ce qui n’est pas super agréable. Quand on sait qu’elle a été lavée ça passe, mais quand on ne sait pas, ça fait un peu bizarre. Thomas n’était vraiment pas fan du rendu, on essai de trouver une autre solution : je vais faire des essais de produit vaisselle maison et je vous dirai ce que j’en conclus. 🙂 Second objectif avec le savon de marseille : la lessive maison. J’attends de finir ma lessive bio actuelle et je ferai l’essai. Je vous ferai un nouveau « Like/Dislike » sur ces tests ! 🙂

Nous sommes encore en plein challenge, je vous ferai de nouveaux « Like/Dislike » pour vous donner la suite de nos tests. A venir notamment : la lessive maison, la cup menstruelle, le produit vaisselle maison… et autres réjouissances !

A venir aussi : un article sur Saké (et la décision d’adopter ou non un animal), un autre sur notre séjour à l’Alpe d’Huez… Mais je vais aussi essayer de préparer notre futur voyage au… Pérou ! 🙂 Que je ne manquerai pas de vous raconter à mon retour !

A très vite.

M.

Publicités

4 réflexions sur “Like/Dislike #1

  1. Bonjour Emma,
    Merci pour toute cette motivation.
    Ca me donne envie de te suivre et de faire évaluer ma consommation.
    J’ai déjà changé pas mal de choses : consomation locale, tri, mais j’avoue avoir du mal à franchir le cap pour les produits de beauté.
    Par contre la cup je m’y suis mise il y a 3 ans et tu vas voir c’est génial, en plus d’être économique et écologique c’est vraiment plus pratique et plus confortable une fois qu’on l’a bien cernée !

    Continue de nous partager ton énergie c’est top et surtout ca nous montre que c’est pas si compliqué de consommer mieux !

    J'aime

    1. Merci beaucoup Pauline pour cet adorable commentaire !
      Je me suis aussi déjà mise à la cup dont je ne peux plus me passer. Mais j’attends qu’on soit tous un peu plus intimes (LOL) avant d’aborder ce sujet. Je ne voudrais pas en faire fuir…^^
      Allez lance toi pour la cosmétique : tu ne seras pas déçue ! 🙂

      J'aime

  2. Depuis la création de ton blog, j’ai pris l’habitude de lire tes articles du début à la fin et j’adore !
    Si j’ai, moi aussi, des principes auxquels je tiens, je me suis toujours dit que c’était compliqué à mettre en place. Et pourtant, quand je te lis, je me rends bien compte qu’il suffit d’un peu de bon sens (et de motivation, et de jugeote) pour y arriver. Je ne manquerai pas de mettre en application certaines de tes techniques !
    Hâte de te lire prochainement !
    Bisous !

    J'aime

    1. Merci beaucoup pour ce commentaire Florine ! Le déclic m’est venu un jour, comme une envie de faire pipi. Je me souviens être rentrée du travail et avoir dit à Thomas que je ne pouvais plus vivre comme cela : faire l’autruche. Comme tu le dis, on se rend vite compte qu’il n’y a rien de bien sorcier. Je sais pourquoi je fais ces changements, parfois même ces concessions, et je n’en ressens aucun regret. Apprendre à voir la vie de façon plus simple et finalement plus vraie, c’est un défi qui ne fait que du bien. 🙂 N’hésite pas à partager tes découvertes, tests… Encore merci. Bisous. ❤

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s